Vous vous demandez souvent d’où viennent toutes ces traditions que l’on retrouve dans le mariage ? Avant le jour J, pendant ou après, vous découvrirez ici quelques traditions fondamentales du mariage. Alors tenterez-vous un mariage entièrement traditionnel ? Après tout, choisirez-vous quelques touches et clin d’œil ? Ou alors contournerez-vous définitivement ces symboles d’antan pour un mariage plus moderne ?

La demande en mariage et les fiançailles

La réplique traditionnelle d’une demande en mariage est bien évidemment : “Veux-tu m’épouser ?”. Toutefois, que ce soit en France ou à l’étranger, tous les mariages commencent par cette étape, avant de se dire “oui” ! Selon la tradition, c’est à l’homme que revient l’honneur de la demande en mariage. En effet, depuis des siècles, les coutumes veulent que l’homme demande au père de la jeune femme, sa main. De même, l’autre élément incontournable d’une demande en mariage réussie : poser un genou à terre ! En effet, cette pratique, issue de l’époque des chevaliers, reste aujourd’hui ancrée dans les mœurs du mariage. Signe de promesse et de fidélité, faire sa demande à genoux est un rituel toujours d’actualité. Ainsi, qu’elle se passe à la mer ou à la montagne, dans un endroit chic ou cosy, seuls ou entourés, la demande en mariage est un moment magique pour les futurs mariés !

Aujourd’hui : la demande en mariage peut évidemment être réalisée par la femme ! En effet, ce privilège n’est plus seulement attribué aux hommes. Et bien souvent, ces dames font preuve de créativité pour surprendre leur futur époux. D’ailleurs, on ne demande plus forcément au papa la main de sa fille. En effet, les jeunes se sentant libres de leurs choix et n’ayant plus besoin d’une approbation. 

© Photos Pinterest 

 

L’enterrement de vie de célibataire

Avant de se marier et d’enfin dire “oui”, il reste une étape festive : l’enterrement de vie de célibataire. En effet, ce rituel est appelé “Enterrement de Vie de Jeunes Filles” pour les femmes, et “Enterrement de Vie de Garçons” pour les hommes. Il symbolise le commencement de la vie en tant que jeune marié. D’abord, la tradition voulait que le futur marié enterre un cercueil contenant des objets symboliques pour marquer son envol vers la vie d’époux. Ainsi, cela permet d’officialiser le passage de vie de célibataire à vie de couple. En effet, en France, les témoins organisent une journée inoubliable pour les futurs mariés, rythmée par des activités festives, sportives ou cocooning. Quant à eux, nos voisins les anglais se parent de vêtements insolites et déambulent en public ! Pour une fête plus sobre, au Canada, la tradition réunit les proches afin qu’ils puissent s’offrir de magnifiques présents.

© Photos Pinterest 

 

Dormir séparément la veille du mariage

S’il y a bien une coutume à laquelle vous ne pouvez échapper, c’est bien évidemment le fait de dormir séparément la veille du mariage. Selon la tradition, cette dernière nuit en tant que célibataire doit se faire au domicile familial des parents, afin de profiter des dernières 24 heures en solitaire. Ce rituel est ancien puisque à l’époque, les futurs mariés avaient interdiction de dormir ensemble avant le mariage, et ce, dans n’importe quel pays. Quant à elle, cette nuit permet aux époux de se préparer chacun de leur côté, en toute sérénité. Ne soyez pas stressé, cela est fait pour que vous puissiez vous retrouver le lendemain et de rendre ce moment encore plus magique ! Par conséquent, cette coutume permet d’éviter que les futurs mariés ne changent d’avis au moment de se découvrir. Désormais, ce rituel fait partie des grandes traditions de mariage qui sont toujours d’actualité.

Aujourd’hui : les couples aiment conserver cette tradition, et choisissent bien souvent de dormir entourés de leurs témoins la veille du mariage. En effet, cela promet un moment de convivialité, en douceur, avant le grand saut dans la vie de mari et femme ! D’ailleurs, certains choisissent de ne pas se séparer la veille du mariage. En effet, ils préfèrent se réveiller ensemble le matin de ce fabuleux jour.

© Photos Pinterest 

 

Les 4 éléments traditionnels d’un mariage

Cette coutume fondamentale du mariage est issue d’Angleterre. Ce rituel apporte réussite à la future mariée grâce à 4 éléments porte-bonheur. Entre porter du bleu, quelque chose de vieux, neuf et d’emprunté, la coutume est respectée ! En effet, ces 4 objets doivent être en la possession de la mariée. Le vieil accessoire symbolise la tradition familiale. Ainsi, cela peut être un bijou transmis par votre grand-mère ou une broche de famille. L’objet emprunté est signe de bonheur. Mais le plus important reste à trouver la personne souhaitée pour rendre cela encore plus significatif ! L’accessoire neuf marque le commencement de votre vie future. Et finalement, le dernier objet de couleur bleu évoque l’amour et la fidélité. Parfois le plus difficile à dénicher, il est pourtant indispensable. Cette coutume est pratiquée aux États-Unis ainsi que dans les pays européens. En revanche, elle est peu connue et appliquée par les pays Orientaux.

© Photos Pinterest 

 

Des robes de la même couleur pour les demoiselles d’honneur

Ces demoiselles d’honneur harmonieuses dans les mêmes tons vous soutiendront jusqu’au jour J ! Pour ce qui est de la tradition d’avoir des robes assorties, celle-ci provient de l’antiquité Romaine. Selon la légende, les jeunes femmes qui accompagnent la mariée s’habillent à l’identique afin d’éviter que les esprits s’en prennent à elle. Certains aspects de ce mythe sont restés ancrés puisque aujourd’hui, les demoiselles d’honneur sont toutes vêtues de la même couleur lors de la cérémonie. La mariée quant à elle doit avoir une tenue unique pour la distinguer de ses amies. Afin de célébrer votre mariage, choisissez des demoiselles d’honneur avec qui vous partagez un lien important. Ainsi, elles vous suivront tout au long de votre journée, pour vous accompagner, pour vous faire rire, et pour vous faire danser ! Tout compte fait, elles seront à vos côtés sur vos photos pour des souvenirs impérissables de cette journée !

© Photos Pinterest 

 

Les 4 règles du cortège d’honneur d’un mariage

Vous souhaitez rendre votre cérémonie encore plus traditionnelle ? Alors optez pour les 4 règles du cortège d’honneur. En effet, en France, la tradition souhaite respecter un ordre d’entrée et de sortie. Tout d’abord, les invités doivent être installés et attendre patiemment l’arrivée du cortège. Puis, l’honneur revient au futur marié, qui entre le premier, au bras de sa mère. C’est ensuite au tour du père du futur marié qui entre au bras de la mère de la future mariée. Et le moment tant attendu arrive enfin, c’est à la future mariée de faire son entrée, au bras de son père. Ce cortège est d’ailleurs l’occasion pour le photographe de prendre de très belles photos à chaque entrée de la famille et de leurs proches ! Afin d’immortaliser ces magnifiques moments, n’hésitez pas à faire appel à Stéphane Joly et Juliette Devynck, photographes à Lille, pour leurs talents !

Aujourd’hui : vous pouvez choisir de partager le cortège avec vos plus proches. Témoins, demoiselles d’honneur, enfants d’honneur… En effet, tous peuvent prendre place au rythme de la marche nuptiale pour un cortège coloré et composé de vos êtres chers. 

© Photos Pinterest 

 

Les alliances

Symbole d’engagement et de fidélité, l’échange des alliances est sans doute le moment le plus émouvant d’un mariage. En effet, les mariés doivent porter des alliances le jour de la cérémonie et pour le restant de leur vie. Ainsi, cette tradition historique provenant d’Égypte fait partie des rituels fondamentaux du mariage. Synonyme d’amour, l’alliance doit toujours figurer à l’annulaire. Mais pour ce qui est du choix de la main, cela va dépendre des pays et des croyances. En effet, en France, l’alliance est portée à l’annulaire gauche. Pourquoi ? Puisque c’est le seul doigt de la main rattaché au cœur par la veine Amoris surnommée la “veine de l’Amour”. Cela en est de même pour la majorité des pays Occidentaux et Asiatiques. En revanche pour certains pays protestants et orthodoxes l’alliance est portée à droite. Pour des alliances uniques et sur-mesure, faites appel à Sébastien Joaillier : il saura vous conseiller !

© Photos Pinterest 

 

La mariée doit être à gauche de son mari

Après que les futurs mariés soient réunis, la femme se place à gauche de son futur époux. Cette coutume provient à nouveau de l’époque des chevaliers. Selon celle-ci, l’homme se place à droite de sa femme pour empêcher une certaine opposition au mariage. À l’époque, la majorité des chevaliers étaient droitiers. Alors, ils tenaient leur épée de la main droite et protégeaient leur épouse de la gauche. Ainsi, la famille de la mariée se trouve derrière elle, et inversement pour la famille du futur époux. En revanche, si vous êtes juif ou protestant, la future mariée figure à droite de son époux. Ainsi, ces places peuvent être échangées en fonction des croyances de chacun. Cependant, la plupart des pays respectent cette idée de placer la future épouse à gauche de son mari. Par conséquent, être à gauche de son époux fait partie des principales traditions de mariage !

© Photos Pinterest 

Dans cet article, vous pourrez sans doute trouver des traditions de mariage qui vous ressemblent parmi les 8 proposées ! En effet, parmi ces coutumes, certaines d’entre elles sont des incontournables ! Ainsi, quelques-unes de ces traditions de mariage fondamentales sont encore aujourd’hui très présentes. Mais libre à vous de choisir ! Contactez-moi pour que l’on puisse échanger sur vos projets de mariage !